Montres, Omega

Omega Seamaster Édition 007 : la montre de James Bond réinventée

James Bond portant une montre Omega

Omega a dévoilé en 2020 la mise sur le marché de la Seamaster Édition 007 pour la sortie en salles du film Mourir peut attendre (avril 2021). La maison horlogère a mis en œuvre tout son talent et son savoir-faire à l’occasion de cette collaboration avec la célèbre Saga James Bond.

Omega Seamaster Edition 007

Omega Seamaster Édition 007 : une montre héritage

La rencontre entre James Bond et Omega remonte à 1995. Depuis, que ce soit dans Casino Royale (2006), Quantum of Solace (2008), Skyfall (2012), Spectre (2015) et Mourir peut attendre (2020), Daniel Craig affiche fièrement une Omega à son poignet.

montre omega seamaster edition 007 À ce titre, la costumière Lindy Hemming a affirmé dans GoldenEye : « J’étais convaincue que le Commandant Bond, gentleman feutré issu des rangs de la marine britannique, était fait pour porter la Seamaster avec le cadran bleu ».

Collaboration étroite avec l’équipe de production du dernier James Bond

Omega a honoré l’essence de la collaboration avec l’équipe de production de Mourir peut attendre. Tout a été mis en place pour que la montre reflète parfaitement l’esprit Bond. Daniel Craig lui-même a participé à la conception du garde-temps.

James Bond portant une montre Omega

L’acteur a affirmé que « la légèreté de la montre serait un critère essentiel pour un soldat comme 007 ». L’équipe de production et Omega se félicitent d’avoir conçu la « montre adaptée à l’espion ».

Première montre Omega 007 qui n’est pas en version limitée

Omega avait déjà produit une Seamaster « James Bond » en édition limitée à l’occasion du 50e anniversaire de la série. Limitée à 7007 exemplaires, elle était alors proposée au tarif de 42.600 euros.

Les caractéristiques de l’Omega Seamaster Édition 007

Le génie de la rencontre entre deux univers a permis la réalisation d’une Seamaster revisité qui ne décevra pas les fans de Omega.

Un cadran entre tradition et innovation

Les amoureux d’Omega ne seront pas perdus face au cadran de la Seamaster Édition 007. La maison horlogère n’a pas dénaturé l’âme de son design iconique. Le boitier de 42 mm est typique de la Seamaster. Des traits de ressemblance peuvent être établis avec la Diver 300 m édition Nekton. Les aiguilles si emblématiques de la série sont au rendez-vous. Le design de la lunette, le dessin des index et la position des couronnes ne sont en rien dépaysants.

Dans ce nouveau volet de James Bond , le vintage est à l’honneur. Cet aspect est accentué par le cadran brun tropical qui rappelle les couleurs des montres anciennes de collectionneurs. Les index bénéficiant du revêtement Super-LumiNova soulignent ce parti pris en donnant une couleur cuivrée à l’échelle de plongée et aux index du cadran.

Ce charme de l’ancien est brillamment associé à un look résolument militaire. La présence du symbole Broad Arrow à 6h sur le cadran et à l’arrière de la montre est caractéristique des montres militaires de l’armée britanique. Celles-ci étaient d’ailleurs fournies par la Royal Navy. L’un de ses deux bracelets en Nato vient également renforcer le style militaire de la Seamaster 007.

Deux bracelets pour deux styles différents

Omega propose à ses clients de choisir entre un bracelet NATO ou un bracelet en titane dit Milanet.

bracelet omega seamaster edition 007• Le bracelet NATO en nylon a été confectionné dans la continuité du cadran en reproduisant la charte des couleurs. Il accentue l’esprit sport de la montre d’espionnage.

• Le bracelet milanais en titane joue la carte du vintage. En effet, les bracelets à mailles étaient tombés dans l’oubli dans la deuxième moitié du XXe siècle. Il sont aujourd’hui de nouveau sur le devant de la scène horlogère.

Un verre saphir aussi robuste que cristallin

Omega affirme que pour apprécier la finesse d’une montre, un verre saphir de qualité est indispensable. C’est pourquoi la Seamaster Édition 007 est équipée d’un verre saphir synthétique. Il est à la fois antireflet et résistant aux rayures.

Le recours au procédé Verneuil consistant à cristalliser les gouttes de substances brutes fondues permet au verre d’afficher un niveau de 9/10 sur l’échelle de Mohs. Voilà qui garantit la solidité du verre. La montre de James Bond est prête à relever les plus grands défis !

Le calibre Omega 8806 : entre précision et fiabilité

La Seamaster Édition 007 est équipée du calibre OMEGA Co-Axial Master Chronometer 8806. Reconnu pour sa fiabilité, il dispose de 55 heures de réserves de marche. Ce mouvement automatique bidirectionnel développé en 2017 est conçu pour durer. Ainsi, il est approuvé par METAS étant donné qu’il résiste aux champs magnétiques jusqu’à 15 000 gauss.

calibre montre omega 8807

Le balancier composé d’une spiral en silicium ne comprend pas de raquette. Les finitions du rotor sont remarquables ; il y est incrusté le motif côtes de Genève en arabesque.

Le boitier de la Seamaster 007 : un hommage à la saga culte

Le verso de la montre délivre des informations techniques qui témoignent de la fiabilité de la Seamaster Édition 007. Les codes 0552 et 9237697 garantissent qu’il s’agit d’une montre de plongée. En effet, ils font référence aux codes de la Marine Nationale. On y apprend également que la montre est étanche jusqu’à 300 mètres – ou 1000 pieds – du fait de l’installation d’une couronne vissée.

Les amateurs de détails apprécieront la gravure 007 à côté du nombre 62 ; l’année de sortie du premier James Bond au cinéma (Dr No, 1962).

De l’aluminium au titane : la robustesse à toute épreuve

La majorité de la montre est faite de titane de grade 2. C’est le caractère léger de ce métal qui a séduit l’équipe de production. Ce matériau à toute épreuve est capable de résister aux températures les plus extrêmes et à la corrosion. Son gris mat permet d’accentuer l’aspect satiné de la montre. En clair, le titane permet une alchimie redoutable entre la résistance et la maniabilité

L’aluminium concerne les éléments du cadran (aiguilles, lunette…). Sa résistance et la possibilité de lui donner des teintes variées en font le matériau idéal pour un design raffiné.

Prix de la Omega Seamaster Edition 007

Omega propose la Seamaster Édition 007 au prix de 8.000 euros en bracelet NATO et de 9.100 euros en bracelet en titane.

prix montre omega seamaster james bond

Pour découvrir la montre, rendez-vous dans notre horlogerie à Bruxelles ou dans notre e-shop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *